Mes deux livres: 

 

En 2009, j’ai publié aux éditions Terre Vivante mon premier livre intitulé ‘Ecoquartiers en Europe’. Au fil de 10 chapitres, j’y raconte comment quelques écoquartiers européens – certains neufs, d’autres réalisés sur la base de bâtiments existants -  se sont mis en place. Le chapitre 5 est consacré au projet dit de la ZAC de Rungis (Paris 13ème) dans lequel je me suis beaucoup impliqué en créant - alors que j’habitais alors non loin de ce site - une association (les Amis de l’EcoZAC) qui à force de lobbying a réussi à y faire construire le premier écoquartier de Paris. En 2006, notre association – deux collègues et moi-même – a obtenu pour ce travail un prix solaire européen.

 

Mon deuxième ouvrage paru en 2013 est issu d’une passionnante collaboration avec Olivier Sidler, énergéticien français et directeur du bureau d’études Enertech  (Titre du livre : Bâtiments performants, des constructeurs relèvent le défi du réchauffement climatique en France, éditions Terre Vivante). Olivier est l’un des meilleurs spécialistes européens des questions énergétiques liées aux bâtiments. Les 11 chapitres narrent la construction ou la rénovation de bâtiments qui sont tous très économes en énergie ou à énergie positive. Ce n’est pas la technique qui est l’élément le plus intéressant du livre, mais pourquoi à un moment précis ces maîtres d’ouvrages se sont investis dans de tels projets. Tous connaissaient peu ces questions, mais tous ont compris que l’on ne peut plus construire ou gérer aujourd’hui comme hier et que les passoires énergétiques n’ont plus aucun avenir.

 

 

Au cours des dernières années, j’ai publié essentiellement dans les colonnes du Monde Diplomatique, de La Maison Ecologique, d’Architecture à Vivre, d’Ecologik, Systèmes Solaires… Voici quelques uns des thèmes abordés, ils ne sont pas tous disponibles en version électronique.

Une réflexion sur l’énergie grise :

Les quatre saisons du jardin bio, mai-juin 2011,

Monde Diplomatique, juin 2012

Ecologik, n.16, août-septembre 2010.

 

Atlas de l’environnement, Monde Diplomatique, 2009 :

Le travail sur cet ouvrage collectif m’a permis d’écrire et de coordonner une dizaine de sujets environnementaux. C’est avec un grand plaisir que j’ai pu réaliser des articles ‘positifs’, qui montrent que les réponses aux menaces environnementales existent, ne sont pas si complexes à mettre en place et sont collectivement motivantes à mettre en chantier. Ce ne fut pas gagné d’avance. Beaucoup se complaisent avec le mur des lamentations, pour ne finalement rien devoir changer à leur mode de vie.

 

La Maison Ecologique :

n.42, Décembre 2007-Janvier 2008 : ‘S’il y a du solaire à Paris’, histoire vraie d’une installation solaire thermique privative dans une copropriété de Paris intra-muros.

n.40, Août-septembre 2007 : ‘Paille sur la ville’, une maison en paille dans le quartier Vauban de Fribourg en Brisgau (D).

n.37, Février-mars 2007 : ‘vers un habitat zéro carbone’, participation à un dossier sur l’énergie et l’habitat.

n.35, Octobre-novembre 2006 : ‘granulés pour une maison de poche’, une apicultrice d’Amiens se chauffe aux granulés de bois.

n.34, Août-septembre 2006 : ‘deux styles, une maison’, rénover et agrandir une maison en meulières d’Ile de France.

n.33, Juin-juillet 2006 : ‘l’habitat passif en actions’.

Je ne mentionne pas les brèves et les articles plus anciens

 

Le Monde Diplomatique :

Mai 2011, Une Suisse toute renouvelable

Août 2008, Gratte-ciel verts, une utopie concrète

Juin 2007, Solariser l’Elysée

Septembre 2005, Sonnerie d’alarme sur le téléphone portable

Fevrier 2004, Canicule, médias et énergies renouvelables

Octobre 2003, Des poids lourds qui pèsent sur l’environnement

Juillet 2002, avec François Ploye, Les apprentis sorciers du climat

Je ne mentionne pas les brèves, recensions et quelques articles plus anciens.

 

Je vous propose ci-dessous quelques liens intéressants: 

 

Comment moins prendre l’avion ? Peut-être en connaissant mieux toutes les lignes ferroviaires et fluviales possibles ? Site en anglais.

 

Que produisent actuellement et en cumulé toutes les installations photovoltaïques allemandes et qu’ont-elles produit hier ou la semaine passée ?

 

Diverses études montrent comment des pays peuvent fonctionner à 100% uniquement avec des renouvelables. Même le Japon, une des plus importantes puissances économiques du monde. Cette étude a été publiée en 2003, soit avant la catastrophe de Fukushima (site et étude sur le Japon en anglais uniquement).

 

Pourquoi ne jetons nous jamais un œil à nos factures d’énergie, alors que nous regardons mensuellement nos factures de téléphone et quotidiennement nos mails ? Une excellente réponse américaine en moins de 10 minutes (sous-titrage en français)

 

La nuit, nos villes sont trop éclairées. Les néons des commerces restent allumés même à deux heures du matin quand personne n’en a besoin. C’est un des meilleurs symboles de notre gaspillage de courant. En France, la législation sur les éclairages extérieur des magasins impose un contacteur extérieur. Une bonne idée. Ainsi, chaque personne qui le sait peut éteindre des lumières (en français uniquement)